• BZK

Dormir | S'habiller | Se soigner

Mis à jour : 9 nov. 2020



Le matériel de camping


#La tente


Pour le voyage Paris - Irkoutsk, priorité aux hôtels pour la deuxième partie du voyage car apparemment ils sont très peu chers. Nicolas, un motard qui a fait la route jusqu'au Baikal depuis Lyon en GS m'a fortement conseillé de prendre une tente : " tu voyages seul, en cas de problème tu dois pouvoir dormir sur la route ". Va pour la tente ! Ce sera l'occasion de camper pour économiser en Europe et prendre quelques jours de repos au bord du Baikal en arrivant.


En Patagonie, on a pris l'eau sous la tente avec Bastien. La tente n'était pas imperméable, trop petite et les duvets étaient faits pour camper sur le bassin d’Arcachon en août. La Pamir Highway monte à plus de 5000 mètres d'altitude, tachons de ne pas refaire la même erreur.


Quelque part en Patagonie

Pour dormir à moto et faire de belles photos, il y a la tente de Goose de Wingmanontheroad. Un système tout en un qui comprend la tente, le duvet et le matelas. J'avoue avoir vraiment du mal à comprendre l'intérêt de ce système 1 place qui pèse 10 kilos, est énorme une fois replié et qui ne nous permet pas d'utiliser la moto lorsque l'on a monté notre campement.

La tente coûte aux alentours de 350€, c'est un budget plus que suffisant pour acheter une tente, un duvet de trek et un matelas neuf moyen de gamme voire haut de gamme en occasion. L'ensemble sera beaucoup plus léger, beaucoup plus facile à packer mais peut-être moins beau sur Instagram ...



Il y a de l'idée pourtant dans le concept de la tente tout en un se repliant avec le duvet et le matelas à l'intérieur. En cherchant sur internet je suis tombé sur le teaser assez drôle de RhinoWolf. Le concept est intéressant, l'encombrement est faible et le prix assez raisonnable mais face aux manques de retours j'ai préféré m'abstenir.

J'ai juste un doute sur la durabilité de l'ensemble si on replie le tout encore mouillé, quelqu'un a-t-il testé ?


Après plusieurs discussions avec des trekkeurs j'ai décidé d'arrêter de ré-inventer l'eau chaude et pris la décision d'investir dans un ensemble tente + duvet + matelas éprouvé qui me servira toute ma vie.


J'ai emprunté la tente, c'est une Trek 900 ultralight trois places Decathlon (merci Laurent !) dont vous pouvez lire l'essai sur Trek Mag. Sur le papier elle est trop grande pour moi en soit mais sera très bien pour prendre mes bagages au sec avec moi. Après une visite chez Decathlon pour comparer, il se trouve que la version deux places fait quasiment le même poids et le même volume une fois repliée (9 litres pour 2.5 kilos) donc pas de regret. Il est possible de réduire le volume d'environ 25% en stockant les arceaux et les sardines à part et en compressant la toile avec un sac adapté. Pour info il y a énormément de tente à vendre d'occasion sur leboncoin.


La tente en Jordanie

#Le duvet


Deux options pour le duvet : prendre un duvet grand froid fait pour de vraies températures négatives. Ils coûtent assez cher, pèsent plus lourd et sont plus volumineux qu'un duvet moins chaud : logique. Autrement, vous pouvez prendre un duvet "petit" froid pour être confort à 0°, moins cher et moins encombrant. J'ai opté pour le trek 900 de chez Decathlon : 9 litres, moins de 1 Kg en taille L pour 130€ en fin de série. L'avenir me dira si j'ai bien fait de jouer petit bras niveau duvet mais j'ai préféré investir dans un duvet polyvalent. Ci-dessous une photo compressée et non compressé, on réduit le volume d'environ 30%.



#Le matelas


Pour finir le matelas. Encore une fois plusieurs options, le matelas en mousse, le gonflable ou l'auto-gonflant. Si besoin faites une recherche sur google, il y a beaucoup d'articles pour nous aider à choisir, comme celui-ci. Mon critère de choix premier est l'encombrement donc pas de matelas en mousse. J'ai opté pour le Trek 700, coupé au niveau des jambes pour réduire l'encombrement, voici une photo à côté d'un Iphone 7. Le risque sur ce genre de matelas c'est la crevaison mais j'emporte des rustines pour la moto donc ça devrait aller.



Le tout pèse moins de 4 kilos et occupe une bonne partie de ma sacoche latérale. Comme vous pouvez le voir sur la photo, il reste de la place sur le dessus de la sacoche, environ 4 litres. Ne pas oublier la couverture de survie qui peut servir à limiter les remontées humides du sol.



En version light, si je ne voyage qu'avec le duffle sans les sacoches, je peux ranger le duvet dans le sac et la tente sur le porte paquet de la moto et me passer de la valise latérale. La tente est alors emballée dans un sac étanche (fourni avec le duffle) et sanglée avec l'un des clips du sac. Le contenu du sac est facilement accessible de chaque côté de la moto.




Dans ma valise j'ai ...



#Les vêtements


L'objectif est de voyager le plus light possible. Ok les outils et les pièces pèsent plus que les vêtements mais j'ai déjà pris le (mon) minimum à ce niveau là. Les vêtements peuvent être rapidement volumineux et je ne parle pas des vêtements pour la moto.


Rien de plus pénible que d'avoir à faire la lessive tout les soirs et d'attendre que les vêtements sèchent pour repartir donc l'idée est d'avoir deux tenues de "ville" confortables. Je n'irai pas en boîte au Tadjikistan donc pas de chemises ni de chino.


- 2 t-shirts en mérinos (ne gardent pas les odeurs et sèchent vite)

- 2 boxers en synthétique

- 2 paires de chaussettes (courtes pour économiser du poids)

- 1 jog pant (plus confortable que le jean et moins fragile que le chino)

- 1 (très) gros pull Odlo (en cas de coup dur) qui prend 90% du volume total

- 1 paire de sneakers en mesh (aérées, très souples elles prennent très peu de place)


A l'occasion j’achèterai un sac de compression pour diminuer le volume occupé par les vêtements dans le sac. Pour le moment j'utilise le sac en tissu fin fourni avec le duvet.


Je n'aime pas le polyester. Même s'il sèche plus vite que le coton, je préfère trouver une solution pour faire sécher mes vêtements sur la moto, type le ride and dry accroché sur le dessus du duffle bag. Il est livré avec une corde et deux clips qui se fixent sur les 4 crochets en métal du sac. J'espère que l'air circulera suffisamment sous les volets du duffle bag, review à venir !



Chaussure de rando ou pas ? Il est vrai que les sneakers en mesh ont une semelle lisse, pas pratique pour éventuellement aller trekker dans les montages. En revanche ma paire de chaussure de rando montante en taille 45 occupe le tiers de l'espace du duffle et pèse plus de 2 Kilos. Je randonnerai au bord du lac en sneakers.


#Les affaires de toilettes


Même idée, on voyage avec le minimum. Une visite chez le coiffeur et chez le barbier avant de partir et dans la pocket :


- Brosse à dent (le manche est coupé)

- Cure oreille (le coton tige c'est mal, à voir si ça fonctionne bien)

- Déodorant (preneur d'une alternative plus petite)

- Petit savon à emballer dans une boite en fer

- Coupe ongle

- Pince à épiler (épine, écharde, entretien du maillot)

- Serviette micro-fibre (pas sur la photo)



J'ai commandé un produit à tout faire de chez Bivouak. En théorie il peut faire office de savon, dentifrice, mousse à raser et liquide vaisselle. Si il arrive à temps je ne prendrai pas le savoir et le dentifrice et ferait une review.


En complément, j'emmène une réserve de papier et des lingettes pour bébé pour faire une toilette sommaire et rester propre si je ne peux pas prendre de douche. Oui, le paquet est énorme mais il m'en restait de Jordanie.




#La trousse de secours


Je voyage avec une assurance voyage (Marco Polo vous assure partout dans le monde même si vous voyagez à moto, lisez bien les CGV ce n'est pas toujours le cas) et une balise GPS Gen Spot 3 achetée d'occasion sur leboncoin. En somme, la logistique est assurée en cas de coup dur.


Renseignement pris auprès de ma tante infirmière (merci Patricia !), il faut prévoir :


Mal à la tête : doliprane

Mal au cul : sporténine que j'ai déjà utilisé sur la vélodyssée

Mal au ventre : spasfon

Diarrhée : racedadotrill

Inflammation : ibuprofène

Coupure : steri-strip

Constipation : marlboro rouge et café malongo

Purifier l'eau : micropur

Pansement : du 3M en bande à découper

Compresses stériles pré imbibées (non présentes sur la photo)

Crème solaire et lipstick




Passage obligatoire chez le médecin pour l'ordonnance. Il va probablement vous faire une liste très longue, j'ai demandé conseil à plusieurs pharmaciens pour avoir la plus light possible.


Pour gagner de la place il faut retirer toutes les boites et élastiquer les notices autour des médicaments. Notez "diarrhée" ou "inflammation" au feutre pour vous y retrouver rapidement en cas de coup dur.


Ne pas oublier de vous renseigner sur les éventuels vaccins nécessaires et surtout de vous y prendre en avance car certains nécessitent plusieurs injections avant le départ. L'institut pasteur vous propose un rendez-vous téléphonique pour établir la liste des vaccins nécessaires. A Paris, vous pouvez vous rendre au centre de vaccination Air France, il les ont pratiquement tous en stock. N'oubliez pas de les inclure dans votre budget voyage, ça peut piquer.


N'hésitez pas à partager vos bons plans vêtements, matériel, médicaments !


Marc


164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout